Après-match
13/04/2018, 08:01

Rudi Garcia : "J'avais besoin de retrouver un public chaud comme la braise !"

Rudi Garcia : "J'avais besoin de retrouver un public chaud comme la braise !"

Rudi Garcia :
La réaction du coach Phocéen, comblé après la magnifique victoire de ses joueurs face à Leipzig (5-2) en quart de finale de l'Europa League.

"Ce sont des moments qui ne sont pas nombreux dans une carrière et qu'on aime vivre. C'est un moment d'émotion collective. C'était une grande soirée de coupe d'Europe. Gagner 5-2 contre une équipe allemande, ça n'arrive pas souvent. On savait que prendre un but n'était pas rédhibitoire. L'équipe a joué avec son cœur, mais aussi avec son talent. On peut tous les passer en revue, Dimitri (Payet) a été le meneur de jeu, Flo (Thauvin) était de retour, Maxime (Lopez) et Morgan (Sanson) ont été énormes, Adil (Rami) était la surprise du matin et il nous a beaucoup aidés, Bouna (Sarr) a été très important. Battre le record d'affluence en coupe d'Europe au Vélodrome, dans une ambiance de feu et avec deux minots dans l'équipe, c'est aussi un motif de fierté.

On verra quelle équipe le sort nous réserve en demi-finale. Mais dans le dernier carré, il n'y a que des grosses équipes. Que ce soit l'Atlético de Madrid, Arsenal ou Salzbourg, ce sera un adversaire de qualité. Mais l'OM a montré que c'était aussi une équipe de qualité. Quand on est en demies, il y a une seule ambition, un seul objectif : aller en finale quel que soit l'adversaire proposé. Une fois qu'on a vécu les choses, on se rend compte combien ce stade et ce public peuvent être spéciaux. J'avais besoin de retrouver un public latin et chaud comme la braise après avoir quitté la Roma. Ce soir, il a été chaud bouillant ! On sait qu'on pourra compter sur notre 12e homme et ça nous aidera.

J'ai privilégié le système à trois axiaux car la charnière était absente. Leipzig a aussi des attaquants très rapides, comme Augustin, Werner, Bruma ou Sabitzer. J'avais besoin de vitesse dans l'axe. Comme certains jouaient de manière inhabituelle à ce poste, j'avais besoin d'un patron, donc c'était Luiz Gustavo. Il me fallait de la vitesse avec Hiroki (Sakai) et un minot plein de sang-froid comme "Bouba" (Kamara). On a aussi joué comme ça car on a les joueurs de couloirs pour, avec Sarr et Amavi. Et finalement, il y avait beaucoup de joueurs offensifs sur la pelouse, à commencer par notre milieu de terrain.

Hiroki Sakai, il faut que ce soit son anniversaire chaque week-end ! On est ravis pour lui. Il souffrait des adducteurs à la pause, mais il est allé au bout. C'est un beau clin d'œil que ce soit lui qui marque ce but. La fête que lui ont fait ses coéquipiers montre à quel point on était content pour lui."

Dernier résultat
Amiens 1-3 OM
Ligue 1
Classement Ligue 1
# Club Pts J
1 PSG 42 14
2 Lyon 27 14
3 Montpellier 26 14
4 Lille 26 14
5 OM 25 14
6 Saint-Etienne 23 14
7 Nice 23 14
8 Reims 20 14
9 Strasbourg 19 14
10 Nantes 17 14
11 Nîmes 17 14
12 Bordeaux 17 14
13 Rennes 17 14
14 Angers 16 14
15 Toulouse 14 14
16 Amiens 13 14
17 Caen 12 14
18 Dijon 12 14
19 Monaco 10 14
20 Guingamp 7 14